Laurence Despezelle-Pérardel

Laurence Despezelle-Pérardel – Comédienne

laurence

Née en 1973, Laurence est comédienne, formée au studio 34, sous la direction de Philippe Brigaud. Elle commence sa carrière de comédienne dans une mise en scène d’Emmanuel Demarcy puis travaillera beaucoup avec les acteurs de sa promotion. Entre autres, elle jouera dans Rodogune de Corneille, dans le rôle titre, dans Les Muses Orphelines de Michel Marc Bouchard, ou encore Fando et Lis de Fernando Arrabal.

En parallèle de son parcours de comédienne, elle donne des ateliers pour enfants et adultes et obtient une licence professionnelle sur l’encadrement d’ateliers.

Elle fait sa première mise en scène en 2008, avec Le Chemin des Passes dangereuses de Michel Marc Bouchard. Elle écrit sa première pièce en 2009, Il et Elle, éditée chez Lansman éditeur.

Elle commence à travailler avec la compagnie Étincelles et Vanessa Sanchez en 2007, en y animant des ateliers (mise en scène: Le Schmurtz de Boris Vian et Le Tableau des Merveilles de Jacques Prévert), puis en y jouant « Le Petit Chaperon Uf » de Jean-Claude Grumberg et le « Cabaret des Filles Difficiles ».

Depuis deux ans, elle travaille en tant que collaboratrice artistique auprès de Serge Sandor sur de grands projets théâtraux et cinématographiques avec des publics « en marge » (détenus, jeunes sous protection judiciaire, etc…) de la région Yonnaise.

Déborah Coustols

Déborah Coustols – Comédienne, Chorégraphe et Assistante mise en scène

D+®borah Coustols 13

Née à Toulouse en 1982, Déborah Coustols commence sa formation au Conservatoire National de Région de Toulouse en danse classique, puis en danse contemporaine.

Suite à l’obtention de son 1er Prix à l’unanimité au CNR de Boulogne, elle est reçue à 16 ans au CNSM de Paris. A sa sortie elle continue à se former et entre au CNDC d’Angers où elle rencontre ses futurs compagnons de scène. Elle travaille avec Mihran Tamasyan, Michèle Dalhu, Nicole Estrabeau, Marco Berrettini.

Après quelques années de scène, elle s’oriente vers le théâtre et intègre la classe de Blanche Salant et Paul Weaver. Suite à cette formation, elle joue de nombreuses pièces sous la direction de Mylène Lormier : « Les larmes amères de Petra van Kant » de Fassbinder, « Oncle Vania » de Tchekov, « Les caprices de Marianne » de Musset.

Elle tourne également de nombreux courts-métrages, notamment « Le cœur de Jeanne » de Virginie Fauchois qui a été présenté à Cannes 2012.

En parallèle, elle rencontre l’univers de la rue, intègre la Compagnie Verbecelte, et part sur les routes avec trois spectacles. Elle pratique également les échasses avec « Mademoiselle Paillette », « La belle Zanka », « Les Géants ». Elle collabore régulièrement avec le plasticien Gabriel Desplanque.

Déborah continue toujours à suivre des master-class et à découvrir de nouveaux horizons de jeu.

Elle a collaboré avec Vanessa Sanchez en jouant dans le « Cabaret des Filles Difficiles ».

Carole Prieur

Carole Prieur – Autrice

carole2

Carole Prieur partage son activité d’autrice entre littérature jeunesse et théâtre.

Elle a publié des romans et des récits pour enfants aux éditions Thot (Le baron), Oskar (Une histoire à vieillir debout), Le Verger des Hespérides (La valise qui ne voulait pas parler), Bayard (Pas de bisou pour SamSam), Lito (Comment réveiller une princesse et Chacun sa famille), Averbode (L’amer au cœur, Vacances hantées et Au secours mes parents s’aiment) et Milan Presse (Délivre-moi, embrasse-moi). Son roman « Une histoire à vieillir debout » a été sélectionné pour 3 prix littéraires dont le prix Chronos, prix intergénérationnel.

Pour le théâtre, elle a été publiée chez Lansman, dans la collection Scènes aux ados (Une histoire à vieillir debout) et 2 autres de ses pièces, La rue oubliée et Les Livreurs, ont été publiées dans « Une compagnie territorialement occupée » (Lansman) qui retrace l’aventure de La Chose Publique, compagnie de théâtre de rue, avec qui elle collabore depuis 2006. Elle a également collaboré avec Vanessa Sanchez pour l’écriture de « Le cabaret des filles difficiles » (joué à Avignon off en 2014 et actuellement en tournée). A ce jour, elle a écrit une quinzaine de spectacles qui ont tous été joués par des amateurs ou des professionnels.

Elle répond aussi à des commandes d’écriture et a notamment écrit le dernier spectacle sur Jeanne d’Arc, Il fallait être enragé, pour la ville de Vaucouleurs (projet porté par La Chose Publique). En 2014-2015, elle collaborera avec Vanessa Sanchez sur l’écriture d’un spectacle, « Vauvettes au fil du temps » avec les habitants de Vernouillet (78) et avec La Chose Publique, pour HLM – Histoire de Librement se Mélanger, avec les habitants de Jarville La Malgrange (54).

Elle anime aussi des ateliers d’écriture auprès de collégiens. Depuis, 2013, elle intervient dans des projets encadrés par le Studio Théâtre de Stains (93) : elle a notamment écrit avec des collégiens de Stains, la pièce « L’avenir pour les nuls » et interviendra en 2014-2015 dans un collège de St Denis (93) sur un projet intitulé « Crazy grolles ». Elle a obtenu une résidence culturelle dans le Pays de Bray pour 2014-2015 et mènera avec des collégiens, lycéens et élèves du primaire des ateliers d’écriture en vue d’une présentation en déambulation.

Formée au théâtre et au chant par Elisabeth Forgo (Compagnie du Gué du Loup), André Roche (Compagnie L’Arsenal d’Appartions) et Mireille (Le petit conservatoire de Mireille), elle joue actuellement le rôle de Rose dans « Les livreurs » en tournée depuis 2010 avec plus de 160 représentations.

Christophe Hardy

Christophe Hardy – Metteur en scène et Comédien 

chris

Comédien masqué ou non, Christophe Hardy aime à créer des ponts entre les techniques scénique du jeu masqué, de la danse et des arts de rue.

Sa formation au cours Florent, puis Au CNR de Cergy pontoise sous la direction d’Hubert Jappelle, son engagement dans de nombreuses créations lui confèrent une solide expérience du jeu théâtral fondée sur l’écoute, le sens du mouvement, du texte, et des silences.

Il a joué dans les Fourberie de Scapin, le Malade Imaginaire, le Plaisir de Rompre de Jules Renard, le Malentendu d’Albert Camus, l’Atelier de jean Claude Grumberg, les Sincères de Marivaux, l’Histoire du

Soldat de Stravinski et Ramuz, la Station Chambaudet de Labiche, l’Ecole des Femmes, la Controverse de Valladolid de Jean Claude Carrière, Candide de Voltaire et la Tempête sous la direction de Ned Grujic.

Emmanuel Leckner

Emmanuel Leckner – Comédien et Metteur en scène

Emmanuel Leckner

Emmanuel a débuté en 1999 sa carrière en entrant dans la cie Fifrelot à Pantin. Il s’y forme aux échasses et à la marionnette. Il fera des tournées dans toute la France. De formation pluridisciplinaire (chant, danse, escrime théâtrale, cascade, trapèze, acrobatie) il a suivi un cursus de plusieurs années à l’Ecole du Studio Théâtre d’Asnières (92) dirigée par Jean-Louis Martin-Barbaz et de 2 ans au CNR de Cergy (95) dirigé par Hubert Jappelle.

Il intègre la compagnie des Tréteaux de la Pleine Lune dirigée par Ned Grujic dans laquelle il interprète différents rôles comme Mowgli dans « l’Enfant Loup », Roger dans « Sa Majesté des Mouches » ; la Compagnie des Trottoirs du Hasard pour une pièce jeune public « Gulliver et fils » (m.e.s. Ned Grujic) ; la compagnie du Perche dans le rôle de Maître Jacques dans « L’Avare » (m.e.s. Frédéric Smectala).

Il a également joué dans des comédies musicales comme « Merlin l’Enchanteur » (m.e.s. Ned Grujic) et le « Noël Magique ».

Il est actuellement à l’affiche de l’Espace Paris Plaine avec « les Voyages Fantastiques » (m.e.s. Ned Grujic) avec la Cie les Trottoirs du Hasard.

Il pratique le théâtre de rue avec la compagnie Ololo, L’Escadrille, Acta Fabula, la Belle Zanka, Zizanie. En 2011, il intègre la compagnie Etincelles pour créer « Non c’est Non ! » avec Vanessa Sanchez. Il joue également dans le « Cabaret des Filles Difficiles ».

Depuis 3 ans, il encadre des ateliers cirque et théâtre au sein de l’Atelier à Spectacle de Vernouillet ainsi qu’au Studio Théâtre de Stains. Il a collaboré avec Vanessa Sanchez sur le projet d’action culturelle « Vauvettes au fil du temps » à Vernouillet.

Vanessa Sanchez

Vanessa Sanchez – Metteuse en scène et comédienne

Vanessa Sanchez

Formée directement au sein de la Compagnie Etincelles à Aubervilliers, Vanessa a pu découvrir différentes formes théâtrales aux côtés des nombreux metteurs en scènes qui y ont transité. Elle a aussi participé à de nombreuses créations collectives.

Cette expérience lui a donné le goût des aventures collectives et de l’esprit de troupe.

Par la suite, elle a suivi plusieurs stages de formation professionnelle auprès de Coline Serreau, Alain Reynaud et Françoise Merle (clown), Jean-Pierre Meyran (chant), Norman Taylor (professeur à l’école Lecoq), Jaqua Guillou (travail du masque de Mario Gonzalez) et Ali Ihsan Kaleci et Thomas Richard (du Work Center Jerzy Grotowski). Elle a joué dans de nombreuses pièces dont récemment « Le Diable en Partage » de Fabrice Melquiot mis en scène par Johanna Boyé, « Nous avons toutes la même histoire » de Franca Rame et Dario Fo et « Le Cabaret des Filles Difficiles ».

En parallèle, elle s’est spécialisée dans le théâtre de rue avec les Cies L’Arbre à Nomades, Les Grandes Personnes, La Belle Zanka, Les Géants, Le Caramantran, Cavaluna…

Dans ce secteur, elle a encadré de nombreux stages de formation en France mais aussi dans plusieurs pays à travers le monde :

Géorgie, Azerbaïdjan, Maroc, Tunisie, Burkina Faso, Palestine, Brésil, Guinée Equatoriale, Colombie, Equateur, Pérou, Bolivie.

Elle encadre également régulièrement des projets d’action culturelle, notamment avec le Studio Théâtre de Stains et l’Atelier à Spectacle de Vernouillet. En 2014/2015, elle a été responsable d’un projet d’envergure mené avec les habitants d’un quartier de Vernouillet, « Les Vauvettes au Fil du Temps ».

Aujourd’hui, elle se tourne de plus en plus vers la mise en scène. Avec la compagnie des Sans Chapiteau Fixe, elle a monté un spectacle jeune public « Il était une fois… et après ?! » et a été assistante mise en scène de Johanna Boyé pour la création du « Mirage des Forains » joué à l’Académie Fratellini dans le cadre du dernier Festival du Futur Composé, Culture et Autisme. Elle a monté « Non c’est non ! » à partir d’une commande et le « Cabaret des Filles Difficiles » a été sa première création d’envergure.